Nos constats /  Nos convictions / Nos Objectifs

Nos constats:

Les familles pauvres peuvent difficilement contribuer à la scolarisation de leurs enfants. Bien souvent, elles ont besoin du travail de ceux-ci pour faire face aux aléas de la vie (chômage, maladie, dettes). Très jeunes, les enfants suivent donc une scolarité en pointillés.
Sans une aide extérieure, les enfants défavorisés ont peu de chances de réussir des études sérieuses. Malgré leur apparente gratuité, des dépenses incontournables demeurent (frais de scolarité, livres, fournitures, transport, uniforme) qui font hésiter les familles démunies.
Etudier doit devenir un projet d’avenir pour que puisse être envisagée une vie moins rude dans un pays où la tradition impose aux enfants de venir en aide à leurs parents.
Au-delà de l'accès à un meilleur niveau de vie, l'éducation permet qu'on soit en mesure d'aider financièrement les parents âgés, malades ou au chômage.

Nos convictions :

Aucune considération religieuse n'intervient dans nos actions. Nous travaillons au Vietnam en faveur des enfants défavorisés et des pauvres en général. Des enfants de toutes confessions sont parrainés (catholiques, bouddhistes, musulmans, athées).
L’école ne doit pas être considérée par les familles comme une option facultative. Même si l'argent manque et que de nouveaux apports financiers seraient bien utiles, l’absentéisme à l’école ne doit pas être banalisé.
Si les familles et les enfants ont la certitude que les études seront prises en charge par un tiers sans que leur fragile équilibre financier soit rompu, l'accès à l’école deviendra possible.
L’école et l’éducation sont l’avenir d’une nation.
Un enfant scolarisé est un enfant sauvé.

Nos objectifs :

Réduire considérablement pour les familles pauvres les frais liés à la scolarité de leurs enfants.
Accompagner ces enfants à n’importe quel moment de leur scolarité, de la maternelle au baccalauréat, et même aux études supérieures, technologiques ou professionnelles courtes. Il peut donc s’agir parfois d'une aide prolongée sur un certain nombre d'années.
Permettre ainsi aux enfants de s'investir dans un projet personnel jusqu’à leur entrée dans la vie active, avec l’assurance de disposer jusqu'au bout des moyens nécessaires.
« OBJECTIF BACCALAURÉAT » : obtenir un bagage culturel minimum et s’ouvrir les portes des études supérieures.
« OBJECTIF ETUDES SUPERIEURES OU TECHNOLOGIQUES » : S’engager dans une formation qualifiante de haut niveau.
« OBJECTIF METIER » : Quel qu'il soit, donner à chaque élève les moyens d'accéder à un métier.
Poursuivre une relation avec les enfants après la fin des études et l’entrée dans la vie active.